username and password don't match

Les Etats-Unis ont frappé cette nuit la Syrie en tirant des dizaines de missiles contre une base aérienne

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com Official

05h27: Le président Donald Trump a affirmé que ces opérations étaient "dans l'intérêt vital de la sécurité nationale" des Etats-Unis.

Le 4 avril, un raid imputé à l'armée syrienne contre la localité de Khan Cheikhoun dans le nord-ouest de la Syrie a fait au moins 86 morts, dont 27 enfants.

Les Etats-Unis ont accusé le régime du président Bachar al-Assad d'avoir utilisé un agent neurotoxique de type sarin contre cette petite ville rebelle, dont les images de victimes - femmes et enfants - agonisantes ont choqué le monde.

Le président Trump avait menacé depuis mercredi de passer à l'action contre son homologue syrien pour cette attaque "odieuse", un "affront à l'humanité".

Jeudi, en arrivant en Floride pour accueillir son homologue chinois Xi Jinping, il avait encore dénoncé une "honte pour l'humanité" et réclamé que "quelque chose se passe".

Son chef de la diplomatie Rex Tillerson avait accusé "le régime syrien sous la gouverne du président Bachar al-Assad d'être responsable de cette attaque". La chancelière allemande Angela Merkel a, elle aussi, montré du doigt le "régime d'Assad".

04h52: La frappe a été menée avec "59 missiles" Tomahawk, a annoncé un responsable de la Maison Blanche, précisant que Washington avait visé la base aérienne de Shayrat, qui est "associée au programme" d'armes chimiques de Damas et "directement liées" aux évènements "horribles" de mardi.

04h23: Les Etats-Unis ont frappé jeudi soir la Syrie, tirant des dizaines de missiles de croisière contre une base aérienne du régime en réponse à une attaque chimique présumée que Donald Trump a qualifiée de "honte pour l'humanité".

latest videos

most viewed

loading