username and password don't match

Je serai seul à Noël... Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA
Raphaël Zacharie de IZARRA Ugc

https://www.youtube.com/watch?v=UqmLPJH--O4
Comme chaque année je serai seul à Noël.

Isolé, coupé de mes semblables, loin de tout, sans personne pour célébrer cette nuit magique, sans compagnie pour partager un repas délicieux et animé.

Seul dans le silence, seul dans le froid, seul avec moi-même.

Et, comme chaque année, en apprenant ma solitude, mon isolement, mon repas frugal, des natures charitables me plaindront, se désoleront, se révolteront !

Mais il sera trop tard, Noël sera passé. Le mal sera fait. L’injustice non réparée. L’offense totale.

Et c’est exactement ce que je souhaite !

Que l’on me foute une paix royale en ce jour de recueillement.

Ces bons citoyens “au grand coeur” qui se croient serviables, généreux, humains ne sont que de gros abrutis, de communs dégénérés, des porcs impies et même des âmes dégueulasses pour qui Noël n’est qu’une bacchanale à partager avec d’autres handicapés moraux de leur espèce.

Les gens dans la misère, ce sont eux.

Eux qui ont perdu tout sens spirituel, réduisant dans leur pensée atrophiée, leur coeur corrompu, leurs moeurs dénaturées de gloutons primaires le Noël sacré, propre et saint à une stupide opération alimentaire et de communication avec les “mamies isolées” comme ils disent avec tant de puérilité, et autres “personnes en situation de détresse”... C’est à dire, en réalité, des esprits de qualité qui ont choisi de passer un Noël d’ermite, un Noël de belle spiritualité, authentique, délicieusement austère, aux antipodes de la sottise sociale et de ses impératifs consuméristes.

Ceux qui s’attristent de me savoir ne pas passer la nuit de Noël sous des rires et des guirlandes sont des misérables, des déshérités, des indigents intérieurs.

Pour les êtres d’envergure, s’il y a un jour dans l’année où ils sont heureux de faire abstinence de plaisirs profanes, soulagés de se retrouver enfin seuls, loin des agitations vulgaires, rompant enfin avec les futilités relationnelles, c’est bien le jour de Noël !

Mais ces ventres à deux pattes sur le point de réveillonner sont incapables de comprendre une chose aussi belle, simple et vraie.

Il leur faut des artifices pour se sentir “être dans la fête”, ils ont besoin d’objets brillants, de mots creux et de sourires clinquants. Ces ânes n’ont pas compris le sens intime de Noël. Au lieu de se retrouver avec eux-mêmes ils se diluent dans l’insignifiance des partages anodins et imbéciles de cadeaux sans valeur sacrale qu’ils revendront dès le lendemain sur E-BAY.

http://www.dailymotion.com/video/x1gqhxb_seul-a-noel-raphael-zacharie-de-izarra_news

http://www.dailymotion.com/video/x2da2hn_seul-a-noel-raphael-zacharie-de-izarra_school

https://www.youtube.com/watch?v=c8_3GBRpsKs&feature=youtu.be

http://www.dailymotion.com/video/x3jc4cc

http://izarralune.blogspot.fr/2013/12/1029-seul-noel.html

latest videos

most viewed

loading