username and password don't match

ARCSI-2016 - Independance Numerique - Louis Pouzin

ARCSI
ARCSI Ugc

Louis POUZIN s'est forgé une réputation internationale d'expert en communications et réseaux d'ordinateurs. Durant toute sa carrière il a oeuvré à la conception et à la réalisation de systèmes informatiques, comme CTSS, le premier grand système de « temps partagé » au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ou CYCLADES, un réseau d'ordinateurs en France, première réalisation de commutation de paquets par « datagramme », modèle adopté ensuite par Internet, sous le nom de TCP-IP. Il est connu internationalement pour sa participation aux premières activités de normalisation dans les réseaux à l'IFIP, à l'ISO et au CCITT (devenu UIT-T), ainsi que pour ses nombreuses publications, souvent utilisées comme matériel d'enseignement dans les cours de réseaux. Il est diplômé de l'école Polytechnique à Paris. Il est ancien président du comité IFIP-TC.6 (Data Communications). Parmi les prix qu'il a reçus : IFIP Silver Core, ACM SIGCOMM, IEEE Internet, ISOC Hall of Fame, et Chevalier de la Légion d'Honneur.
Actuellement Louis POUZIN est directeur des projets dans EUROLINC, une association pour promouvoir l'usage des langues natives dans l'internet. Il est aussi Président de la société Savoir-Faire qui diffuse le modèle Open-Root pour la gestion des noms de domaine de 1er niveau. En 2013, Louis POUZIN a reçu le prix Queen Elizabeth for Engineering.
Exposé : Racines ouvertes : usages et déploiement. Le système de noms de domaines de l'internet (DNS) a été imposé par le DOC (Department of Commerce) hors de tout accord international. L'ICANN, mandataire du DOC pour la gestion du DNS, est un monopole de fait dont les statuts californiens protègent l'irresponsabilité. Cette dominance abusive favorise les lobbies étasuniens de la propriété intellectuelle. Le DNS est peu adapté aux besoins actuels et futurs de nombreux pays et institutions dont les coutumes, langues, économie, et infrastructures sont distinctes des USA. Un autre modèle créé en France, Open-Root, offre aux utilisateurs diversité et autonomie dans le choix de leurs noms, tout en conservant l'accès aux services captifs du DNS ICANN.

latest videos

most viewed

loading