username and password don't match

Attentats de novembre : hommage et laïcité

Ville de Suresnes
Ville de Suresnes Ugc

Elle s'appelait Cécile Misse, elle avait 32 ans, elle travaillait depuis 6 ans au Théâtre Jean Vilar de Suresnes comme chargée de production. Assassinés au Bataclan, Cécile et son compagnon sont 2 des victimes des attentats qui ont fait 130 morts et 361 blessés le 13 novembre à Paris et à Saint-Denis. En hommage aux victimes, une minute de silence a été observée par la municipalité et les Suresnois, rassemblés au pied de l’hôtel de ville.
Déjà en janvier, à la suite des attentats de Charlie hebdo et de l’hyper kasher, la Ville avait souhaité rappelé son attachement aux valeurs républicaines, notamment la laïcité, qui comme le rappelle Christian Dupuy, maire de Suresnes, est un espace de tolérance respectueux des croyances de chacun.
Des actions pour sensibiliser les jeunes aux principes du bien vivre ensemble, ont été mises en place en milieu scolaire.
Ainsi, du 7 au 9 décembre, lors de la Journée de la laïcité qui commémore la loi de 1905 sur la séparation des cultes et de l'état, les élèves seront invités à des séances pédagogiques sur la citoyenneté.
(film mis en ligne le 24 novembre)

latest videos

most viewed

loading