username and password don't match

CD 89 : le débat budgétaire 2017, impôt à la clé

AUXERRETV
AUXERRETV Official

Les élus de l'opposition, Nicolas Soret (PS) et Pascal Henriat (MoDem), ont contesté la nécessité d'augmenter la pression fiscale. Le premier en demandant la liste des dépenses facultatives afin de faire le tri des priorités, celles qui ne sont pas obligatoires pour le département, dont il a fortuitement appris l'existence il y a queques jours lors d'une réunion de commission. Le second en affirmant que le montant de la dette (250 millions d'euros) pouvait être restructuré sur une plus longue durée, compte tenu des taux d'intérêt historiquement bas.

André Villiers renvoya la patate chaude à Nicolas Soret en lui suggérant de formuler des propositions de coupes claires parmi les dépenses facultatives.

Quant à Pascal Henriat, André Villiers le renvoya à ses études en regrettant qu'il confonde épargne brute et épargne nette. Il le renvoya aussi à sa charge d'adjoint des finances à Auxerre où, l'an dernier, il avait proposé et obtenu une augmentation de la pression fiscale de l'ordre de 9 à 10% (c'est moins que ce chiffre Ndlr).

latest videos

most viewed

loading