username and password don't match

Les Harlem Hellfighters, des poilus afro-américains dans la Grande Guerre

RFI
RFI Official

Le traditionnel défilé du 14 juillet est l’occasion cette année de fêter le centenaire de l’engagement des Etats-Unis dans la Grande Guerre. Sur les 370 000 Noirs qui servent dans l'armée américaine pendant la Première Guerre mondiale, 200 000 participeront aux combats sur le sol français. Mais la ségrégation étant aussi présente dans l’armée que dans le reste de la société américaine, ces hommes sont intégrés dans des unités de l’armée réservées aux Noirs, tel le 369e régiment d’infanterie, majoritairement composé d’Afro-Américains, surnommés les Harlem Hellfighters ( les combattants de l’enfer de Harlem).
Le 14 juillet 2014, le général Nathaniel James, président de l’Association des vétérans du 369e régiment, évoquait, sur l'antenne de RFI, la ségrégation dont souffraient les soldats noirs dans l'armée américaine pendant la Première Guerre mondiale.

latest videos

most viewed

loading