username and password don't match

Le romancier stanbouliote Orhan Pamuk raconte « l’inquiétante étrangeté » de sa Turquie natale

RFI
RFI Official

Dans son dernier livre paru en français « Cette chose étrange en moi », le Prix Nobel de littérature 2006 Orhan Pamuk revient sur son sujet préféré : Istanbul. Dans ces pages, on est loin des quartiers occidentalisés de la cité ottomane dont l’écrivain a brossé le portrait dans ses précédents romans. Loin aussi de cette mélancolie, qu'on appelle « huzun » et de son opulence bourgeoise, cette épopée populaire sous la plume de l’un des grands conteurs des temps modernes, donne à entendre le cœur de la grande métropole turque qui bat sous la crasse des bidonvilles et les marteaux-piqueurs des promoteurs immobiliers. Entretien.

latest videos

most viewed

loading